BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Appel à perturber la venue dans le Finistère du ministre de l’intérieur, Gérard Collomb.

|

Retrouvons-nous jeudi 14 juin à Carhaix dès 9h, sur le parking de l’hôpital, pour imaginer ensemble comment nous pourrions perturber la visite du ministre de l’intérieur, qui sera à Carhaix le matin, puis à l’école de gendarmerie de Chateaulin l’après-midi.

Depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron, Gérard Collomb est à l’offensive pour faire passer en force les réformes et décisions gouvernementales. A son actif : évacuations des campements de migrant.e.s, expulsions de la zad de notre-dame des landes ou de l’occupation du bois Lejuc à Bure (contre l’enfouissement de déchets radioactifs), facultés occupées évacuées par les forces de l’ordre, expulsions de piquets de grève à la SNCF. Il est également l’artisan du passage de l’état d’urgence dans le droit commun. Collomb fait intervenir ses troupes pour maintenir son « état de droit », et mater les mouvements sociaux. Il orchestre également les expulsions massives des personnes migrantes.

Collomb vient dans le Finistère apporter son soutien aux forces de l’ordre, et démontrer les politiques volontaristes du gouvernement en matière de sécurité. Il viendra le matin pour tirer un premier bilan du nouveau dispositif de sécurité du quotidien qui est expérimenté à la brigade de gendarmerie de Carhaix. L’après-midi, il se rendra à l’école de gendarmerie de Chateaulin.

Nous avons également la rage puisque beaucoup de manifestant.e.s ont, ces
dernières années, été mutilé.e.s par les armes de la police ou de la gendarmerie, pour certaines produites dans l’usine voisine de Nobel Sport à Pont-de-Buis. Les mêmes armes sont utilisées au quotidien dans les quartiers populaires. La gendarmerie et la police ont également assassinées plusieurs personnes.

Le gouvernement agit tel un rouleau compresseur et impose ses politiques. Face à cela, nous refusons de nous résigner. Il faut pourtant admettre que les temps sont durs pour les mouvements sociaux. Il nous importait donc de ne pas laisser le déplacement de ce ministre se faire sans que ne soit présente notre contestation. Pour toutes les raisons que nous avons énumérés plus haut, nous pourrions demander la démission du ministre. Pour autant celui-ci serait assez vite remplacé par un autre pion, qui défendrait les mêmes politiques. Profitons plutôt de sa venue pour construire une journée de contestation contre les politiques du gouvernement .

Alors retrouvons-nous, avec banderoles, casseroles, à manger, mais aussi
avec notre inventivité, jeudi matin.

Pour information : plusieurs moments de rassemblements ayant déjà été proposés, nous ferons en sorte que l’on arrive à se retrouver dans Carhaix.

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Brest.mediaslibres.org ?

Brest.mediaslibres.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact brest chez mediaslibres.org