BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Le 9 mars comme chaque jour la CNT Brest solidaire des travailleur-euse-s contre les exploiteur-euse-s

|

Appel à la grève, au sabotage, au ralentissement de la production et à toute initiative individuelle ou collective contre la loi El Khomri, de la CNT interpro Brest. Le 9 mars et tous les jours !

La loi El Khomri n’est pas une simplification du code du travail mais une réduction des droits du salariat et une extension des droits du patronat. L’individu-e est ici, définitivement sacrifié-e au nom de la rentabilité des entreprises.

En effet, pour une simple baisse de demande sur le marché, un accord pourra être négocié avec les syndicats pour un « maintien de l’emploi  ». Ce maintien de l’emploi peut prévoir une baisse des salaires et une augmentation du temps de travail. Avec la Loi El Khomri,ce temps de travail pourra aller jusqu’à 60h/semaine sur 16 semaines consécutives . Les temps partiels, contrats précaires et occupés en majorité par des femmes, pourront être de moins de 24h/semaine . En ce qui concerne les mineurs, leur temps de travail pourra quant à lui aller jusqu’à 40h/semaine. Sachant qu’il existe déjà nombre d’abus sur le temps de travail, des majeurs et des mineurs.

Cette augmentation significative du temps de travail jouera en défaveur de l’embauche à temps plein. Elle sera par contre, en faveur à des contrats précaires tel que les contrats forfaitaires, qui se verront élargis, et à temps partiel. Ce qui touchera particulièrement les jeunes de 18-25 ans , parmi lesquel-le-s on compte 24% de chômeur.

Les conditions de travail étant déjà horrifiques, elles le seront d’autant plus avec cette loi libérale. Souvenons-nous des suicides à France Télécom,et soulignons que le stress au travail est la première source d’arrêts maladie, selon l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail. Il nous apparaît clairement que la mise en danger physique et psychologique des salarié-e-s devient extrême par cette loi.

Elle marque à nos yeux un virage sans précédent vers la négation de l’individu-e et la suppression de ses marges de manœuvres au sein de l’entreprise, au profit de l’économie. Effectivement, si un-e salarié-e- refuse de voir son contrat de travail modifié suite l’accord de « maintien de l’emploi  » il-elle sera licencié-e pour « causes réelles et sérieuses » . Notons également que tout ces nouveaux accords pourront être validés par un référendum d’entreprise, même si les syndicats représentant 70% des salarié-e-s s’y opposent.
Nous ne considérons pas l’humain comme une équation, avec laquelle peut jouer le-la patron-ne pour lui faire dire et faire ce qu’il-elle souhaite mettre en avant.

Pour l’autogestion des entreprises par et pour les salarié-e-s
Pour l’auto-détermination des salarié-e-s dans l’entreprise

Contre le patronat, la Loi El Khomri et leur vision du salariat  :
faisons grève, sabotons, ralentissons la production,

Pour la dignité de toutes et tous  !

Contact

Courriel : interpro-brest@cnt-f.org
Téléphone : 06.47.69.11.67
Réunion/Permanence les 1er et 3e mercredis de chaque mois.

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com