BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

A lire ailleurs

Aménagement du territoire - Urbanisme

SurfPark de Saint-Père-en-Retz (44) : procès du 23 Mars envers des militant-e-s pourtant victimes d’une expulsion milicienne. Procès politique : jurisprudence fasciste ?

Quand un groupe de riverain·es en colère se transforme en milice armée par l’entremise de (membres de) la FNSEA et d’élus locaux et avec la complicité des autorités. Le tout en totale impunité : le 23 mars 2021, ce sont les victimes qui comparaîtront devant le tribunal de Saint-Nazaire.

Contrôle social - politiques sécuritaires

DGSI : dernières techniques de drague…

Depuis 3 mois, plusieurs personnes à Marseille et dans dʼautres villes de France se sont faites « approcher » par les RG en lien avec la question du Rojava et du Kurdistan.
À travers un exemple particulier, ce texte vise à analyser et à comprendre la stratégie des RG et mieux se défendre collectivement de la police..

Contrôle social - politiques sécuritaires

[Rennes] La course-poursuite de la police tue un motard sous le pont de Nantes

Dans la nuit de samedi à dimanche, la Brigade Anti-Criminalité (BAC) s’est encore retrouvée impliqué dans la mort d’un jeune homme d’origine antillaise. Les quelques informations délivrées par le procureur de la République de Rennes, par la police et les médias répètent encore et toujours le même schéma : criminalisation de la victime et minimisation des actes de la police. Nos pensées vont à la famille et ami·es de la victime qui, en plus du deuil de leur proche, vont devoir faire face à la désinformation médiatique.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Plainte déposée contre la prison d’Oristano

Cesare Battisti, depuis son lieu de détention, a entamé en juillet dernier une lutte pour sa dignité et sa santé. Il semble que ce ne soit pas sans danger pour lui, comme vous pourrez le lire en post-scriptum.
Dans la lettre qui suit, qu’il a souhaité rendre publique, il annonce porter plainte contre la direction de la maison d’arrêt de Massama, ou il est maintenu à l’isolement, en dépit de la loi et des risques sanitaires, depuis bientôt un an et demi.

Salariat - Précariat - Chômage

Réflexions de confinés sur un monde à renverser

« Nous ne sommes pas des spécialistes (épidémiologistes, économistes) et on ne veut pas l’être. Si l’on cherche à comprendre la situation, c’est qu’en tant que militants révolutionnaires on considère que la crise actuelle révèle certaines caractéristiques mortifères du capitalisme. »
Nous relayons ici un texte des camarades rennais d’A$AP Révolution écrit pendant la période du confinement qui expose leurs propositions politiques à travers une analyse de la propagation du virus, de la crise et de sa gestion, et des luttes qui peuvent en émerger.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Marée humaine devant le tribunal de Paris. Justice pour Adama et toutes les victimes des violences policières et racistes

Alors que les grands médias français s’émeuvent sur le sort de George Floyd et le racisme de la police aux USA, pas un ne fait le rapport avec la situation française et le racisme structurel de plus en plus assumé par une bonne part des policiers français couvert par l’IGPN et la Justice. L’histoire tragique d’Adama Traore en est un triste exemple. En France les autorités sont dans le déni. Au lendemain d’une nouvelle expertise, controversée, qui conclut à la non responsabilité des gendarmes dans la mort d’Adama (sic), un rassemblement est appelé devant le TGI de Paris dans le 17e.
Malgré l’interdiction de la Préfecture de Police, le rassemblement devant le TGI pour la vérité sur la mort d’Adama Traore est maintenu.
Déjà du monde sur place.
Dans cet article vous trouverez un suivi de ce rassemblement qui s’annonce massif.

Contrôle social - politiques sécuritaires

[ États-Unis ] Ni garde nationale ni couvre-feu n’arrête la révolte – 30 et 31 mai 2020

Dans de nombreuses villes du pays, les émeutes se sont poursuivies durant tout le week-end des 30 et 31 mai, les flammes et les fumées de la révolte arrivant jusqu’aux portes de la Maison Blanche, à Washington. Le couvre-feu a été décrété dans au moins quarante grandes villes. La Garde nationale, l’armée de réservistes destinée à la défense du territoire, a été mobilisée dans pas moins de 24 états pour renforcer la police et protéger les pompiers, mais sans parvenir à enrayer les destructions et les pillages, qui se sont déroulés un peu partout, notamment à Boston, Philadelphie, mais aussi à Chicago, San Francisco et à Seattle. Depuis le début des émeutes, la police a procédé à au moins 4400 arrestations allant des accusations de « pillages », de « blocage de la circulation » à celle de « non-respect du couvre-feu ».

Contrôle social - politiques sécuritaires

Etats-Unis : Les feux de la révolte se propagent – « Nous n’avons rien à perdre, seulement nos chaînes » – 29 et 30 mai 2020

Vendredi 29 mai à Minneapolis, pour la quatrième nuit consécutive, des centaines de personnes sont de nouveau descendues dans les rues contre la police, bravant ainsi le couvre-feu entre 20h et 6h décrété un peu plus tôt dans la journée. La révolte s’est propagée à d’autres villes des Etats-Unis, notamment en Californie et à New-York.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Minneapolis, Etats-Unis : Nuits de rage contre la police et le système qu’elle protège – 27 et 28 mai 2020

La rage explose en ce moment dans les rues de Minneapolis, après qu’un homme noir de 46 ans a été tué par les flics lundi 25 mai. Les premiers affrontements ont eu lieu le lendemain dans la soirée, avec des caillassages contre les flics et le commissariat de la 3e circonscription. Mais c’est dans la nuit de mercredi 27 au jeudi 28 mai que la situation est devenue incontrôlable, avec des pillages et des incendies qui se sont propagés dans toute la ville. La garde nationale a été appelée en renfort et des flics en arme se sont positionnés sur les toits des bâtiments.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Meurtres et mensonges d’État : la police française a tué au moins 12 personnes durant le confinement

Durant ces 2 mois de confinement, si un certain nombre de violences policières ont pu être dénoncées grâce aux images et aux révoltes dans les quartiers populaires et mises en lumière dans les médias, les morts liées aux interventions de la police sont restées dans l’angle mort. Malgré un article publié le 20 avril sur cette situation, largement relayé et suivi de tribune, aucun média national n’a titré sur ces morts. À la fin de ce confinement, ce sont 12 personnes qui sont mortes à cause de la police. À ce rythme, personne ne peut continuer à parler de bavures isolées. Ils s’agit de meurtres systémiques validés par l’État français.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com