BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Contrôle social - politiques sécuritaires

Analyses > Contrôle social - politiques sécuritaires

« Les violences policières ne sont qu’une partie des problèmes suscités par l’existence de la police »

À l’heure où des manifestations massives animent les États-Unis contre les violences policières racistes, résonne le slogan « abolish the police ». En France, les revendications autour de la police visent en général davantage l’arrêt de certaines pratiques policières (clé d’étranglement, plaquage ventral, contrôles au faciès, etc.) que l’abolition de l’institution policière elle-même. Nous avons sollicité Gwenola Ricordeau, professeure assistante en justice criminelle à la California State University, Chico, auteure de Pour elles toutes. Femmes contre la prison (Lux, 2019) pour nous éclairer sur cette revendication et ses implications concrètes.

A lire ailleurs > Salariat - Précariat - Chômage

Réflexions de confinés sur un monde à renverser

« Nous ne sommes pas des spécialistes (épidémiologistes, économistes) et on ne veut pas l’être. Si l’on cherche à comprendre la situation, c’est qu’en tant que militants révolutionnaires on considère que la crise actuelle révèle certaines caractéristiques mortifères du capitalisme. »
Nous relayons ici un texte des camarades rennais d’A$AP Révolution écrit pendant la période du confinement qui expose leurs propositions politiques à travers une analyse de la propagation du virus, de la crise et de sa gestion, et des luttes qui peuvent en émerger.

A lire ailleurs > Contrôle social - politiques sécuritaires

Marée humaine devant le tribunal de Paris. Justice pour Adama et toutes les victimes des violences policières et racistes

Alors que les grands médias français s’émeuvent sur le sort de George Floyd et le racisme de la police aux USA, pas un ne fait le rapport avec la situation française et le racisme structurel de plus en plus assumé par une bonne part des policiers français couvert par l’IGPN et la Justice. L’histoire tragique d’Adama Traore en est un triste exemple. En France les autorités sont dans le déni. Au lendemain d’une nouvelle expertise, controversée, qui conclut à la non responsabilité des gendarmes dans la mort d’Adama (sic), un rassemblement est appelé devant le TGI de Paris dans le 17e.
Malgré l’interdiction de la Préfecture de Police, le rassemblement devant le TGI pour la vérité sur la mort d’Adama Traore est maintenu.
Déjà du monde sur place.
Dans cet article vous trouverez un suivi de ce rassemblement qui s’annonce massif.

A lire ailleurs > Contrôle social - politiques sécuritaires

[ États-Unis ] Ni garde nationale ni couvre-feu n’arrête la révolte – 30 et 31 mai 2020

Dans de nombreuses villes du pays, les émeutes se sont poursuivies durant tout le week-end des 30 et 31 mai, les flammes et les fumées de la révolte arrivant jusqu’aux portes de la Maison Blanche, à Washington. Le couvre-feu a été décrété dans au moins quarante grandes villes. La Garde nationale, l’armée de réservistes destinée à la défense du territoire, a été mobilisée dans pas moins de 24 états pour renforcer la police et protéger les pompiers, mais sans parvenir à enrayer les destructions et les pillages, qui se sont déroulés un peu partout, notamment à Boston, Philadelphie, mais aussi à Chicago, San Francisco et à Seattle. Depuis le début des émeutes, la police a procédé à au moins 4400 arrestations allant des accusations de « pillages », de « blocage de la circulation » à celle de « non-respect du couvre-feu ».

A lire ailleurs > Contrôle social - politiques sécuritaires

Etats-Unis : Les feux de la révolte se propagent – « Nous n’avons rien à perdre, seulement nos chaînes » – 29 et 30 mai 2020

Vendredi 29 mai à Minneapolis, pour la quatrième nuit consécutive, des centaines de personnes sont de nouveau descendues dans les rues contre la police, bravant ainsi le couvre-feu entre 20h et 6h décrété un peu plus tôt dans la journée. La révolte s’est propagée à d’autres villes des Etats-Unis, notamment en Californie et à New-York.

A lire ailleurs > Contrôle social - politiques sécuritaires

Minneapolis, Etats-Unis : Nuits de rage contre la police et le système qu’elle protège – 27 et 28 mai 2020

La rage explose en ce moment dans les rues de Minneapolis, après qu’un homme noir de 46 ans a été tué par les flics lundi 25 mai. Les premiers affrontements ont eu lieu le lendemain dans la soirée, avec des caillassages contre les flics et le commissariat de la 3e circonscription. Mais c’est dans la nuit de mercredi 27 au jeudi 28 mai que la situation est devenue incontrôlable, avec des pillages et des incendies qui se sont propagés dans toute la ville. La garde nationale a été appelée en renfort et des flics en arme se sont positionnés sur les toits des bâtiments.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 24 |

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com