BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Agenda

Bienvenu dans l'agenda de BOURRASQUE-INFO.ORG ! Retrouvez ici tous les évènements à venir signalés sur le site.

Juin 2019

dimanche 16 juin
lundi 17 juin
mardi 18 juin

[DZ] Soirée Recueil sonore de lutte contre la tht.

20h00 - 23:30

le mardi 18 à partir de 20h, présentation discussion d’un recueil sonore de lutte contre la tht.

Présentation : De 2005 à 2013 en Normandie, une lutte fait rage contre la construction d’une ligne THT (400.000 volts) qui doit relier la future centrale nucléaire EPR de Flamanville au réseau électrique français. Des riverains menacés tiennent tête à l’entreprise promotrice du projet, RTE, des agriculteurs font tourner des vigiles en bourrique, un élu met à disposition des bâtiments municipaux à une Assemblée anti-THT, et un certain nombre de pylônes perdent leurs boulons.
Surtout, tous et toutes prennent conscience que lorsque l’Etat nucléaire a décidé quelque chose envers et contre tout, il ne s’embarrasse pas de démocratie.
« Ça grésille dans le poteau, Histoires de la lutte contre la THT Cotentin-Maine » retrace sous la forme d’une série radiophonique en cinq épisodes, huit années de lutte pas ordinaires, entre crise de rires et nerfs. Les voix de celles et ceux qui ont vécu ces années marquantes vous plongeront dans l’univers de la clé à molette et de l’action directe, sur les routes de Manche et de Mayenne.
Ce récit polyphonique est accompagné d’un livre retraçant par écrit les épisodes, accompagnés de notes, de dessins, de photographies, de cartes et de documents d’archives.
Nous, ex-opposant-e-s à la ligne à Très Haute Tension Cotentin-Maine et éternel-le-s troubles-fêtes de l’atome, vous convions à une écoute collective d’un des épisodes, suivie d’une discussion. Nous vous parlerons de ce qui est né de cette lutte, et qui perdure encore aujourd’hui : la Grange de Montabot.
Retrouvez les éditions Mère Castor sur
https://editionsmerecastor.wixsite.com/publications

[DZ] Le local , Espace Autogéré
lundi 24 juin
mercredi 26 juin

Les évènements qui ont eu lieu :

samedi 6 juin
jeudi 11 juin
vendredi 12 juin
mercredi 17 juin
jeudi 18 juin
vendredi 19 juin
dimanche 21 juin
lundi 22 juin
mardi 23 juin
samedi 27 juin
mercredi 1er juin
jeudi 2 juin
vendredi 3 juin
samedi 4 juin

Samedi 4 juin : Manifestation contre la répression d’Etat et les violences policières

14h00 - 17:00

Aujourd’hui en France, une répression systématique est infligée à toutes celles-ceux qui s’organisent pour lutter, autant dans les ZAD que dans les centres sociaux, les facs, les lycées, les usines, les entreprises et partout ailleurs.

Depuis le début des mobilisations contre la “loi travail et son monde”, la répression contre les manifestant-e-s s’accentue, la liste des blessé-e-s par les coups des forces de l’ordre et/ou mutilé-e-s suite à des tirs de Flash-Ball/LBD40 et de grenades de désencerclement s’allonge. « Un jeune homme de 28 ans est depuis le 26 mai maintenu dans un coma artificiel, œdème cérébral et boîte crânienne enfoncée, victime d’un tir de grenade dite de « décencerclement ». Un mois plus tôt, le 28 avril, un étudiant de 20 ans à l’université de Rennes perdait un œil à la suite d’un tir de lanceur de balles (LBD40) » (source Médiapart).

Alors que les centaines de manifestant-e-s blessé-e-s n’obtiendront probablement jamais justice, cette dernière fait preuve d’efficacité quand il s’agit de museler les opposant-e-s. On ne compte plus les arrestations violentes et massives, ni les condamnations sévères (charges de tentatives d’homicide, d’association de malfaiteurs, d’interdictions de manifestations, criminalisation des syndicats, …). Dans la seule ville de Rennes, douze plaintes ont été déposées contre les forces de l’ordre après les manifestations du 31 mars et du 9 avril (source Le Monde).

A l’heure où le gouvernement s’entête, à coup de 49.3, à refuser le dialogue social ; où le dirigeant du MEDEF invite les entreprises à porter plainte contre les syndicalistes tout en les qualifiant de terroristes ; et où les médias continuent de traiter l’information sociale par simple injonction à se positionner pour ou contre les « casseurs » et en définitive oublient de rappeler l’objet même des mobilisations et des revendications des manifestants ; il nous parait essentiel de rappeler qu’il n’y a pas de bons ni de mauvais manifestants mais une foule en colère que le gouvernement souhaite faire taire. Car si la violence des forces de l’ordre a marqué les corps, c’est avant tout les esprits qu’ils cherchent à frapper : terroriser, dégoutter et dissocier les manifestant-e-s qui défient un pouvoir déterminé à faire passer en force une loi socialement et politiquement inacceptable.

Face à la violence d’Etat et à l’impunité judiciaire totale dont bénéficient les forces de l’ordre encouragées par les dernières lois sécuritaires et les dispositions prévues par l’état d’urgence destinées à renforcer le pouvoir de la police et, Afin d’exprimer notre soutien aux camarades blessé-e-s- et/ou mutilé-e-s, interpellé-e-s, condamné-e-s, sous contrôle judiciaire ou incarcéré-e-s,

Nous, collectif contre la violence d’Etat et la répression policière du Pays de Quimper, invitons tout-e-s les personnes (lycéens, précaires, retraités, …), collectifs, organisations syndicales et politiques investies dans LA LUTTE CONTRE LA LOI TRAVAIL ET SON MONDE à rejoindre ce rassemblement qui se déroulera le samedi 4 juin 2016 à partir de 14 h place de la Résistance à Quimper.

Merci de diffuser ce message !

Venez nombreuses et nombreux ! A samedi !

Quimper
mardi 7 juin
mercredi 8 juin
jeudi 9 juin
vendredi 10 juin
samedi 11 juin
lundi 13 juin
mardi 14 juin

[Brest] Repas vegan et boum limonade de soutien, mardi 14 juin

21h00 - 23:30

Repas vegan et boum-limonade de soutien

en lieu et place de l’Avenir, 22 rue Bugeaud, place Guérin, quartier Saint-Martin
mercredi 15 juin
jeudi 16 juin
vendredi 17 juin
mardi 21 juin
mercredi 22 juin
samedi 25 juin
mardi 28 juin
mercredi 29 juin
samedi 3 juin
vendredi 9 juin
samedi 10 juin
dimanche 11 juin
lundi 12 juin
mercredi 14 juin
lundi 19 juin
mardi 20 juin
vendredi 23 juin
vendredi 8 juin
samedi 9 juin
lundi 11 juin
jeudi 14 juin
vendredi 22 juin
samedi 30 juin
lundi 3 juin
lundi 10 juin
samedi 15 juin

[DZ] 15 juin Le Local Espace Autogéré fête ses deux ans...

13h00 - 23:30

Pour fêter ses deux ans l’équipe du Local vous invité le 15 juin dés 13h pour sa grande fête d’anniversaire. C’est l’occasion de venir nous rencontrer, de venir prendre des nouvelles du lieu et des gens qui s’en occupe, de venir découvrir comment rejoindre l’équipe d’organisation et bien sur de venir nous soutenir.

Ce que l’on peut vous dire du programme pour le moment :

Il y aura une cantine le Midi ( galette ) et le soir ( Pizza )

Il y a aura des concerts dans la rue : Un concert de Swing avec atelier de dance l’aprés midi, et un concert de Foro et une Boum pour finir en beauté

Il y aura des moment de discussion :
Juliette Rousseau viendra discuter avec nous autour de sont livre Lutter ensemble

« Ce livre n’est pas un livre de théorie politique, mais un livre de pratiques de lutte. Il répond à une urgence : celle d’apprendre à nous organiser pour faire face à ce qui est déjà là, à créer des solidarités entre personnes subissant différentes oppressions, à articuler nos espaces sans entamer nos autonomies, à nouer d’autres complicités. Ce dont il s’agit finalement, c’est de transformer les possibles de ce que l’on est socialement en outils de lutte : une lutte qui consiste à la fois à attaquer le monde normé et oppressif tel qu’il est, et à composer collectivement une préfiguration de ce qu’il pourrait être. Ce livre invoque la puissance transformatrice dont les luttes sont parfois capables. »

Deux camarades du collectif de traduction viendront nous présenter deux nouvelles sorties des éditions Entremonde

Domination et sabotage d’Antonio Negri

et

Mai 68 en France de Sergio Bologna et Giairo Daghini

Leur venue sera l’occasion d’en apprendre plus sur la phase révolutionnaire de l’Italie des années 70, de discuter des apport théorique de l’autonomie ouvrière et de questionner ses apport au regard de l’actualité du mouvement sociale en France de ces derniers mois.

D’autres choses sont encore en préparation. On vous en dit plus bientôt mais vous pouvez dés maintenant vous pouvez réserver votre 15 Juin.

Le local, c’est quoi ?

Le Local, c’est un lieu d’activités , un lieu de quartier, un lieu de rencontres, un lieu de réunions, un lieu d’organisation et de luttes.
Autogéré , le Local est animé par une équipe bénévole, reposant seulement sur l’engagement de chacun.e.
Autogéré, le Local ne reçoit aucune subvention et fonctionne en autofinancement .
Autogéré.es, nous souhaitons faire vivre un lieu ouvert, accueillant et solidaire, qui s’inscrit dans la critique sociale et le mouvement des luttes pour l’émancipation .
Nous souhaitons porter une attention particulière aux différents rapports de dominations et à leurs articulations, qu’ils prennent la forme de rapports structurels ou inter-individuels, en cherchant autant que possible à éviter qu’ils soient reproduits au sein du Local.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Une petite histoire du lieu

Nous sommes en décembre 2016 : l’état d’urgence est proclamé en France.
De notre bout du Finistère, on se demande, à quelques un.e.s, ce qu’on pourrait bien faire : pourquoi pas tenir des tables d’infos ? Alors, on se retrouve plusieurs fois sur le marché, pour discuter, diffuser des textes qui nous ont plu, se rencontrer et même parfois, partager un repas. Et puis, l’état d’urgence accentue la répression : nous ressentons le besoin d’organiser des événements de soutien. Nous nous retrouvons donc parfois à l’Ivraie mais l’envie d’avoir un lieu pour s’organiser fait son chemin.
Alors de réunion en réunion, de visites de pas-de-portes en visites de pas-de-portes, on pose nos cartons vides de matos mais plein d’idées au 5 rue Sébastien Velly, en pleine
période d’élections présidentielles 2017. Parce que les copains et copines de Vos gueules les mouettes avaient aussi l’envie de trouver un local en dur, on fait le voyage ensemble !

Le local : un lieu ouvert

Si vous avez envie de recevoir les infos et la programmation du Local (cela représente environ deux mails par mois) vous pouvez vous inscrire sur le cahier de contacts posé sur le bar ou nous envoyer un mail à contact@lelocaldz.infini.fr

Tout le monde est bienvenu dans ce lieu : notre objectif premier était d’en faire un lieu public, que chacun.e puisse s’approprier et s’y sentir bien. Par contre, nos potes relous, on peut les laisser dehors : parce que les rapports de domination existent un peu partout autour de nous, on a envie d’avoir un lieu dans lequel ils ne se reproduisent pas, ou au moins,
se questionnent.
Nous défendons et tentons de pratiquer une culture de l’attention, de l’écoute, de l’ouverture à recevoir des demandes liées à des besoins spécifiques (ex:aménagement d’espaces, pauses…). On sait qu’aucun espace ne sera jamais totalement confortable pour toutes et tous, qu’aucun espace ne sera totalement inclusif mais on souhaite que tout le monde y porte attention.
Et aussi, parce qu’on veut que ce lieu soit ouvert au plus grand nombre et qu’il soit appropriable et agréable pour les personnes qui en franchissent la porte, on considère que l’accueil doit prendre une place essentielle. Et puis, comme ce lieu est un lieu collectif, on considère que chaque personne qui s’y sent bien peut participer à l’accueil : en bref,on imagine que ce n’est pas une tâche dont une personne est désignée comme responsable, maisplutôt que chacune des personnes présentes est attentive et en veille à ce qu’il se passe.
Dans ce lieu a minima et dans tous a maxima !

Aujourd’hui rue Velly, demain le monde !

Qui peut proposer une activité ?

Toute personne, collectif et/ou association peut proposer une activité gratuite ou à prix libre. Les recettes ne doivent pas constituer une rémunération individuelle des organisateurices de ces ateliers. Par contre, les investissements faits pour ces ateliers peuvent être remboursés, ainsi que les défraiements de personnes qui viendraient de loin. Les recettes générées peuvent aussi soutenir des luttes ou des projets collectifs.
Le local accueille des ateliers publics ouverts à toustes mais pas que. Il est aussi possible d’y faire des réunions et/ou ateliers internes aux collectifs/associations.
L’équipe investie dans la gestion du lieu prend ensuite le temps de discuter des
propositions et d’y répondre.

Concrètement le Local c’est deux ans d’atelier gratuit ou a prix libre ( Langue, Choral, Tissage, Lecture collective...)

Deux ans de soirée de soutien et de présentation de lutte et de résistance...

Deux ans de rencontre avec des auteur.e.s ou collectifs autour d’un livre, d’une brochure, d’une pièce sonore...

Deux ans de fête, de karaoké, de scène ouverte et de cantine...

[DZ] Le local , Espace Autogéré

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com