BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

A lire ailleurs

Répression - Justice - Prison

[Bure] Ielles n’ont été Ni acteur Ni actrices.

Ce Lundi 19 mars le théatre de l’injustice était en représentation une nouvelle fois à Bar. Voici les déclarations de deux copaines qui comparaissaient ce jour , l’un-e pour « faits de rébellion et refus de se soumette aux opérations de relevés signalétiques commis lors de l’expulsion du bois Lejuc », l’autre pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou dégradations de biens » (si ça vous parait incompréhensible et ridicule c’est normal).

Répression - Justice - Prison

[Bure] Bilan de la répression un mois après l’expulsion

Depuis l’expulsion de la forêt, le 22 février dernier, une répression sans pareil s’abat sur les militants anti-Cigeo. Ce jour-là l’État s’est senti obligé de nous montrer son vrai visage en mobilisant plusieurs centaines de flics pour à tour de rôle venir jouer à la reconstitution de la campagne française sous occupation militaire. Tout l’arsenal punitif s’est actionné : surveillance, condamnations judiciaires, emprisonnement, coups et blessures, intimidations, peur…

Répression - Justice - Prison

Les conséquences de la grève sur les usagers contraints du service public pénitentiaire

Au 12e jour de grève des surveillants et alors qu’un large espace médiatique est consacré aux revendications des syndicats, peu s’intéressent à leur impact immédiat sur le quotidien des personnes détenues. Des conséquences parfois anecdotiques mais qui peuvent aussi, bien souvent, se révéler dramatiques. Et entraîner une escalade de la violence.

Médias

La censure augmente en France - Entretien de Autistici avec Indymedia Nantes et Indymedia Grenoble

« Supprimez cet article sous 24h ou votre site web disparaitra de la surface d’Internet ». C’est en substance le contenu d’un email reçu par les administrateurices de Indymedia Nantes et Indymedia Grenoble le soir du 21 septembre. De l’autre côté de l’écran, ceux qui ont appuyé sur « envoyer l’email » étaient les flics de l’OCLTIC (acronyme pour Office Central de Lutte Contre la Criminalité Liée aux Technologies de l’Information et de la Communication) - une équipe de cyberpoliciers à laquelle il a été accordé des pouvoirs spéciaux par Paris après l’instauration de l’état d’urgence en 2015. Derrière un sigle si long on retrouve bien sûr toujours la même merde : censure et répression, sur le web comme dans la rue. Ce qui a provoqué le courroux des commissaires Maigret du clavier était une déclaration apparue quelques heures auparavant sur le portail géré par les camarades français-e-s : la revendication d’une action de soutien à des activistes, actuellement en procès pour une manifestation remontant à mai 2016.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Aurillac 2017 : Appel à témoignages

En août 2016, les participant.e.s du festival d’art de rue d’Aurillac ont pu constater une augmentation de la présence policière, absurdement justifiée par l’« état d’urgence ». Pour entrer dans le centre-ville, il fallait subir des fouilles de sac voire au corps, et il était interdit d’avoir des objets en verre ou de l’alcool, alors même que des boissons alcoolisées étaient vendues partout dans l’enceinte du festival. Suite à ces mesures et à un certain nombre de provocations, une manif a éclaté, qui a (...)

Répression - Justice - Prison

Légitime défense ? Des policiers tirent plus de 15 balles sur un homme en fuite et le tuent.

Encore un mort par la police. A Châlette-sur-Loing, près de Montargis dans le Loiret, les policiers ont ouvert le feu sur le conducteur d’une voiture en fuite, le blessant mortellement. L’homme de 48 ans, originellement interpelé pour menace au couteau et selon le Parisien suivi psychatriquement pour schizophrénie, décèdera à l’hôpital.
La scène a été filmée par des témoins, les vidéos montrent clairement que lorsque les policiers tirent une quinzaine de balles sur la voiture, celle-ci s’éloigne d’eux et (...)

Répression - Justice - Prison

Suite au 15 août à Bure : autopsie de la grenade « assourdissante » GLI F4

Au cours de la manifestation contre l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, des affrontements ont éclatés entre opposantEs au projet Cigéo et gendarmes sur les champs entourrant la commune de Saudron (Meuse). Peu avant la fin des hostilités, les gendarmes ont fait un usage intensif des grenades GLI F4, dite « grenades assourdissantes », occasionnant plusieurs blesséEs grave, dont l’un risque aujourd’hui une amputation des orteils.

Répression - Justice - Prison

Pontoise : les flics mettent Foued dans le coma, la justice le met en taule

À Pontoise, la brutalité policière a jeté dans le coma un père de deux enfants en bas âge. Victime d’amnésie partielle et souffrant de dommages importants, il est aujourd’hui incarcéré à la maison d’arrêt d’Osny où on lui refuse des examens complémentaires. La famille qui n’a pas pu accéder à son dossier médical, veut demander l’ouverture d’une enquête auprès de l’IGPN.

Répression - Justice - Prison

Un agriculteur de la Confédération Paysanne abattu par des gendarmes en Saône-et-Loire

Le samedi 20 mai, Jérôme Laronze, éleveur à Trivy en Saône-et-Loire, a été tué par les gendarmes de Cluny. Il était recherché depuis le 11 mai suite à un contrôle sanitaire particulièrement tendu, effectué avec la présence de nombreux gendarmes. Il aurait pris la fuite en – selon certains médias locaux – « fonçant sur les gendarmes ».

Répression - Justice - Prison

Mort d’Angelo Garand : l’hypothèse d’un entraînement qui vire au meurtre

Le 22 avril dernier, environ 200 personnes étaient réunies devant le tribunal de Blois pour réclamer la vérité concernant la mort d’Angelo Garand, abattu par les gendarmes le 30 mars dernier. D’après le journal Libération, l’intervention du GIGN à Seur aurait pu être décidée dans le cadre de l’entrainement de cette unité d’ « élite ».

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com