BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

A lire ailleurs

Logement - Squat

Le Refuge Chez Jésus expulsé le 10 octobre à l’aube

L’expulsion de ce dernier refuge des exilé.es dans la montagne, aux portes de l’hiver, est criminelle. Plusieurs personnes ont été grièvement blessées lors de traversées périlleuses dans les Alpes durant cette année, certaines en sont mortes. Mais plus que la montagne, c’est la frontière qui tue : racket, passages à tabac, violences diverses, refoulements qu’il pleuve ou vente, traques nocturnes dangereuses... parfois jusqu’à la mort (on n’oublie pas Blessing, décédée noyée, le 7 mai dernier, pourchassée par la police française en pleine nuit).
Ce refuge est l’espoir de toutes et tous, qui traversent ou agissent solidairement sur les chemins de l’exil.
Ne le laissons pas disparaître sous les coups de masse de la police.

Anticapitalisme

[Zad NDdL] Rosier cherche épines

Depuis l’abandon du projet d’aéroport, une partie du mouvement a fait le choix d’une stratégie de négociation en vue d’une légalisation de l’occupation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Cette stratégie a été présentée comme devant créer un « manteau » ou un « dôme » protégeant – légalement – un foisonnement d’activités hors cadre vouées à rester vivantes sur la ZAD. Elle devait empêcher l’appropriation privée des terres et des communs par la création d’une structure collective qui devait être la seule à pouvoir signer un contrat avec l’État.

ZADissidences 3 - Des voix off de la ZAD

Ce numéro-ci concerne la deuxième vague d’expulsions, qui a eu lieu en mai 2018, après ce que l’État avait appelé une « trêve ».
L’idée est ici toujours de compiler des textes qui causent de la zad, critiquent la tendance dominante dans le mouvement de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, et tentent d’enrayer ses pratiques autoritaires et réformistes.

Répression - Justice - Prison

Mon codétenu est mort dans mes bras

Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, avril 2018. Kevin* meurt subitement dans sa cellule, dans les bras de Kilian*, son codétenu. Récemment libéré, Kilian raconte la dégradation rapide de l’état de son ami, le mépris des surveillants face à la gravité de la situation, mais aussi la pauvreté de sa propre prise en charge après le décès.

Contre-culture

[Saint-Etienne] Un portrait de Synthé fait par une de ses marges

Si la municipalité et les autorités publiques imaginent une ville qui a souvent peu à voir avec la vie réelle de ses habitant’es, ce sont avant tout les activités et engagements de celleux-ci qui font de Saint-Étienne la Synthé qu’on connaît et dans laquelle on a envie d’habiter. Agnès, Jeannette et S., qui arpentent et font vivre les rues de Saint-Étienne depuis bien des années, nous livrent un aperçu du milieu associatif, informel et punk stéphanois et une analyse de l’évolution de la ville.

Féminismes - Genres - Sexualités

Au nom du Père

Encore et encore, les violences faites aux femmes et aux enfants sont minimisées jusque dans les tribunaux. Témoignage acerbe d’une femme décrivant les mécanismes qui l’ont amenée à subir les violences patriarcales au sein d’un couple.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Expulsons le parlement !

Criminalisation des squats, baux précaires, possibilité de résiliation du bail suite à la condamnation d’un.e habitant.e pour trafic ou usage de stupéfiant, privatisation d’une partie du parc HLM… Il est temps de se mobiliser contre la loi ELAN !

Anticapitalisme

[Douarnenez] Entretien avec le Local de Douarnenez

Les films s’enchainent sous un soleil radieux. Comme tous les ans, un grand nombre de personnes d’horizons divers investit Douarnenez à l’occasion du festival de cinéma. Cette année, en plus des peuples des Congos invités pour cette édition, d’autres évènements se sont ajoutés à la programmation : cantine tous les jours, bibliothéque et radio féministe sur le port ou encore rencontres-discussions au Local. Le local justement, kesako ? Chaque soir, des dizaines ou centaines de personnes prennent part aux discussions proposées dans ce lieu. Entretien avec quelqu’un.e.s de leurs fondateurices afin de mieux comprendre ce qui se joue dans ce chouette lieu du centre-ville.

Contrôle social - politiques sécuritaires

Les cowboys de la RATP, de la SNCF et de la police municipale vont désormais pouvoir se balader avec une arme semi-automatique

Encore une bonne nouvelle. Avec la présomption de légitime défense qui a permis une hausse sans précédent des tirs policiers, on apprend que l’État a décidé d’armer un peu plus les GPSR. Les GPSR ce sont les cow-boys recalés de la police qui assistent les contrôleurs et « sécurisent » le métro.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 19 |

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com