BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

[Brest] Communiqué de réponse au mail de Matthieu Gallou, Président de L’UBO

|

Mercredi 18 avril, Matthieu Gallou, président de l’UBO, transmettait sur les listes étudiantes un appel à la « vigilance aux abords des campus ».
Dans ce mail, Gallou nous informe donc sur sur « plusieurs tentatives d’agression nocturne, probablement de nature sexuelle, visant des étudiantes » aux alentours du campus du Bouguen, ces derniers jours.
Si nous condamnons fermement les agressions et tentatives d’agressions, nous condamnons également les propos du président, qui considère intelligent de culpabiliser et responsabiliser les victimes et potentielles victimes :

« Dans la mesure du possible, veillez à vous déplacer à plusieurs, privilégiez lors de vos déplacements les voies éclairées, bien fréquentées, et ne vous isolez pas de l’extérieur (casques, oreillettes...) »

à nous donc d’aménager nos plannings, nos déplacements et nos habitudes, de faire preuve de « prudence et vigilance ».

« Dans la mesure du possible, veillez à vous déplacer à plusieurs, privilégiez lors de vos déplacements les voies éclairées, bien fréquentées, et ne vous isolez pas de l’extérieur (casques, oreillettes...) »

à nous donc d’aménager nos plannings, nos déplacements et nos habitudes, de faire preuve de « prudence et vigilance ».

À aucun moment notre cher président ne juge utile d’appeler les agresseurs et potentiels agresseurs de ne pas agresser.

Ce mail fait écho au dépliant édité par l’UBO, Harcèlement sexuel et violences sexuelles, qui reprend la même logique :

« Prudence Soyez vigilant-es sur les conditions qui vous rendent vulnérables (comme la consommation excessive d’alcool). »

Rappelons également que nombre d’agressions se passent à l’intérieur du campus, lors de soirées organisées par des associations étudiantes.

Nous souhaitons donc inviter l’UBO à mettre en place des réelles actions de lutte contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Les outils ne manquent pas : stages d’auto-défense féministe, ateliers sur le consentement,... Des associations sont présentes sur Brest et peuvent intervenir auprès des universités : Planning Familial, Stop Homophobie, Divers Genre,...

Faut-il attendre des initiatives d’étudiant-es pour amener ce débat au sein de nos lieux d’études, ou bien l’université prendra-t-elle enfin ses responsabilités ?

Par ailleurs, ce mail a été repris par le site Breizh-Info, un site d’extrême droite, qui instrumentalise la lutte contre les agressions sexuelles, à des fins racistes. Rappelons que les personnes racisées, LGBT+, les femmes migrantes sont d’autant plus touché-es par les agressions sexistes et sexuelles.

Et tant qu’à faire, plutôt que de conseiller aux étudiant-es de privilégier les voies éclairées, mettez en place des spots et lampadaires lumineux !

Des étudiant-es de l’UBO

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Brest.mediaslibres.org ?

Brest.mediaslibres.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact brest chez mediaslibres.org