BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Tou-te-s solidaires contre les violences d’État, tou-te-s à Pont-de-Buis du vendredi 23 au dimanche 25 octobre !

|

Week-end d’actions et de discussions contre les armes de la police à Pont-de-Buis, du 23 au 25 Octobre.
Un programme détaillé du week-end est disponible !

Pour suivre les infos mises à jour régulièrement du déroulement du week-end, allez sur le blog désarmons la police

23-24-25 octobre 2015, Week-end contre l’armement de la police

FIL INFO :
VOUS POUVEZ REJOINDRE LE CAMP CONTRE L’ARMEMENT DE LA POLICE OU DEMANDER/PASSER DES INFOS SUR L’INFOLINE : 0677670242

ECOUTEZRADIO POUDRIERESUR 98.6 FMTOUT LE WEEK-END POUR AVOIR TOUTES LES INFOS EN LIVE, DES EMISSIONS ET PRISES DE PAROLES, DE LA BONNE MUSIQUE, ET PLUS ET PLUS !

INFO IMPORTANT EN CAS DE CONTRÔLE : Les flics n’ont pas le droit de contrôler les passagers du véhicule (mis à part le conducteur) ou d’ouvrir le coffre si ils n’ont pas d’arrêté de procureur ou commission rogatoire qui le justifie. Il est donc important de demander le papier & de refuser !
Vendredi 23 octobre :

12h45 : Le camp contre l’armement de la police est bien installé, vous pouvez appeler le 0677670242 pour le rejoindre. Le camp ce situe au niveau du hameau ‘Lanvélé’.

Depuis le village de Pont-de-Buis : Quand vous arrivez au niveau de la gare, prenez la Rue de la Promenade, puis Rue du Poulhi (tout droit). Le camp sera indiqué, elle se situe juste avant le virage vers le hameau de Lanvélé.

– Contrôle de véhicules sur le D770 (première sortie depuis la 4voie en venant de Nantes) au rond point avant le CASINO. Et toujours sur la D770 au niveau de la route qui mène à l’entrée de l’usine.

– Ouest France signale que : ” Les principales artères menant à l’usine vont être barrées. Le site Internet de la mairie annonce que toute circulation et stationnement sont proscrits dans les rues du Beuzit et Squiriou jusqu’au lundi à 9 h. Les habitants sont aussi invités à se munir de papiers d’identité ou d’un justificatif de domicile.” (Article en entier sur http://www.ouest-france.fr)

Programme du week-end contre les armes de la police, à Pont-de-Buis :

Vendredi 23 octobre :
14h Place de la Gare : Manifestation, déambulation autour de l’enceinte de l’usine Nobelsport
Venez avec vos idées, votre créativité : masques de couleur, marionettes, peinture, musique,…

Devant l’usine se tiendra une prise de parole de personnes blessées ou mutilées par la police et de leurs proches.

Il y aura un point info permanent Place de la Gare où seront distribués des programmes détaillés, des cartes, des infos légales, etc.

17h Retour Place de la Gare pour un départ collectif en convoi vers le lieu du camp, qui ne sera révélé qu’à la dernière minute.

17h30 départ en convoi jusqu’au lieu, installation du camp, suivi d’un point info.

20h Repas

21h Fest-noz, buvette, crèpes

Samedi 24 octobre :

9h Petit déjeuner

10h Accueil

10h30 Présentation sur les armes de la police et la question des infrastructures du maintien de l’ordre.
Histoire locale : Pont De Buis, de la poudrerie Royale à l’usine Nobelsport.

13h Repas

14H30 Discussion sur les luttes territoriales en Bretagne : présentation des dynamiques de convergences autour de la manif du 14 novembre prochain à Landivisiau par des collectifs en lutte contre des projets d’infrastructures dans le coin (centrale à gaz, projet minier, méthaniseurs, etc.)

16h Les armes de la police : un enjeu international, discussion en présence d’une intervenante sur la Palestine.

18h30 Départ pour une ballade aux lampions en hommage à Rémi et toutes celles et ceux qui, ici comme ailleurs, furent la cible des violences policière.

20h Repas

21h Divers espaces de lectures, discussions et projections :
– Collectif la Mauvaise Troupe, récits de la ZAD et du Val de Susa
– Lectures de textes de Femmes contre les armes
– Projection de “The Lab”, documentaire de Yotam Feldman sur l’industrie militaire israélienne : du business avec du sang

Dimanche 25 octobre :

9h Petit dej.

10h Assemblée : Quelles suites donner localement et nationalement à ce week-end d’action et de discussion ? Comment imaginer ensemble un blocage de la région en cas de nouvelle tentative d’expulsion de la ZAD ou d’autre mouvement social ?

13h Repas

14h30 Démontage

16h Déambulation autour de l’usine

Pendant tout le week-end :

– Présence de l’ambulance partisane : Comment se réapproprier la question du soin dans nos luttes et dans nos vies ?

Infos pratiques :
– pour les couchages, ramenez vos tentes, duvets, matelas, vêtements chauds…
– les repas et petits déj’ seront assurés par des cantines de luttes, a prix libre.
– dans la rubrique ‘info pratiques’ vous pouvez retrouver des RDV’s covoiturage (n’hésitez pas à envoyer un mail à 25octobre @ riseup.net pour proposer des covoiturages. Merci d’indiquer le nombre de places, lieu et heure de départ)

Ps : Ce programme peut faire l’objet de petits changements de dernière minute, la version finale sera distribuée sur place.

HTML - 129.3 ko
Contre les armes de la police, bloquons leur usine à Pont de Buis ! - YouTube


Le 25 octobre dernier, à Sivens, Rémi Fraisse était tué par une grenade offensive de la gendarmerie. Ces dernières années, on ne compte plus le nombre de mutilé-e-s et de blessé-e-s par les armes de la police : grenades, Flash-Balls, Lanceurs de Balles de Défense. La militarisation croissante du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer toujours plus durement la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance.

Les armes policières, utilisées en France et exportées dans le monde entier, sont fabriquées sur le sol français, et notamment par l’entreprise Nobel Sport, basées à Pont-de-Buis. L’usine bretonne produit différent modèles de grenades lacrymogènes, et les balles en caoutchouc tirées par la police. Le week end du 25 octobre 2015, nous organisons une journée d’action autour de cette usine, suivie de deux journées de discussion et de rencontres. Nous voulons mener une percée dans l’imaginaire en ciblant ceux qui produisent les armes de la police, en s’interrogeant sur la logistique qui fait vivre la répression, qui la met en oeuvre, et qui en profite puisque c’est aussi un business, avec un marché intérieur et des contrats à l’export.

Notre seule présence devant les grilles de cette usine classée Seveso suffira à bloquer la production. Mais nous envisageons cette action comme le début d’un processus plus large.

Tou-te-s solidaires contre les violences d’État, tou-te-s à Pont de Buis du vendredi 23 au dimanche 25 octobre 2015 !

  • Vendredi 23 octobre  : Manifestation à 14h au départ de la place de la gare à Pont-de-Buis. Venez avec vos idées, votre créativité : masques de couleurs, marionnettes, peinture, musique, ...
  • Samedi 24 et dimanche 25 octobre : Débats et discussions, moments de convivialité et d’action

Plus d’infos et de nombreuses ressources sur le site http://desarmonslapolice.noblogs.org

Lu sur Indymedia Nantes

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Brest.mediaslibres.org ?

Brest.mediaslibres.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact brest chez mediaslibres.org