BOURRASQUE-INFO.ORG

Site collaboratif d’informations locales - Brest et alentours

Religion et modernité

|

De nouvelles analyses pour de nouveaux enjeux ?

Extrait  :

"Pour qui le blasphème est-il intolérable ?

Dans un monde qui se recroqueville toujours plus sur la tribu, la communauté, le bout de trottoir, les fiertés diverses, les propriétés – au sens stirnerien –, mais exclusives, l’apologie des particularismes divers générateurs d’atomisation sociale, la famille nucléaire et le conservatisme, la religion offre aux chercheurs d’absolu des identités dures, agressives, sèches et atomisées qui se marient bien avec ce contexte identitaire généralisé. Le rapport au monde, dans ses dimensions les plus générales comme les plus quotidiennes, est soumis au filtre de la foi, et de croyances dont la réfutation équivaut à l’outrage, au blasphème. Pire encore, ces formes de transgressions qui ne devraient être blessantes et inacceptables que du point de vue de la foi c’est d’ailleurs précisément ce qui fait leur nature subversive, se présentent désormais comme des transgressions que tout un chacun, y compris s’il est athée et révolutionnaire, devrait considérer comme intolérables, au risque de se retrouver taxé d’intolérance. Et là, en plus de triomphe du religieux qui se met à faire obéir bien au-delà de ses fidèles, c’est la notion même de subversion qui se retrouve radicalement vidée de son sens. L’empathie avec les sensibilités religieuses blessées conduit non seulement à se retrouver du même côté que les pires curés de tous bords, mais aussi à oublier cette évidence que les perspectives révolutionnaires ne s’originent justement nulle part ailleurs que dans le refus et la transgression, dans l’outrage et le blasphème.

Nous concernant, révolutionnaires qui, comme la plupart, sommes de toutes sortes, les condamnations fuseront toujours depuis les fous de dieu, notre existence même étant un outrage, car « immoraux », mécréants, apostats, bâtards, sorcières, satanistes, hérétiques, oisifs, sodomites, traîtres à leurs familles, à leurs communautés, à leurs races, à leurs tribus, à leurs sexes, à leurs patries terrestres comme célestes, à la bonne Société. De véritables jouisseurs – horreur ! – des « abominations » comme le dit si bien Daesh à propos des parisiens « visés » le 13 novembre 2015. Si les spectateurs d’un concert de rock’n’roll ou d’un match de foot sont des « abominations », des apôtres de la « perversion » et des « croisés », alors qu’en sera-t-il de nous le temps venu d’un futur simulacre d’apocalypse ? "

Lien vers le texte entier sur Ravages Editions

proposer complement

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur bourrasque-info.org ?

bourrasque-info.org est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact bourrasque-info chez protonmail.com